Auto-organisation

Responsable : Alain Pocheau

IRPHE
Technopole de Chateau Gombert
49, rue Frédéric Joliot Curie,
B.P. 146
13384 Marseille cedex 13
Tel : +33 (0)4 13 55 20 20
Fax : +33 (0)4 13 55 20 01

 Membres de l'équipe

Permanents :

Doctorants :

  • Edouard Beauvier

Actualités : Propositions de thèses et stages

 Présentation générale

L'équipe Auto-organisation étudie les systèmes présentant une organisation spatiotemporelle et des structurations résultants d'une dynamique nonlinéaire. Les systèmes expérimentaux étudiés englobent ainsi des interfaces de solidification, des fronts réactifs ou des systèmes élastiques.

 Thèmes principaux de recherche

Dynamique spatiotemporelle de fronts

* Croissance cristalline : La manière dont se solidifie un matériau se révèle cruciale pour ses propriétés physiques, sa qualité et sa tenue mécanique. Or sa solidification s'opère par avancée d'une interface dont la forme et la dynamique laissent des traces indélébiles dans la phase solide (micro-ségrégation). Un enjeu essentiel se ramène ainsi à comprendre les phénomènes gouvernant la forme et la dynamique de ces interfaces dans un double intérêt : fondamental sous l'angle d'interfaces hors-équilibre, et pratique au titre de la maîtrise des processus de micro-ségrégation.

Contacts : J. Deschamps, M. Georgelin et A. Pocheau

Sélection de deux publications :

  • J. Deschamps, M. Georgelin, A. Pocheau. Growth directions of microstructures in directional solidification of crystalline materials. Phys. Rev. E 78 : 011605 (2008).
  • A. Pocheau, S. Bodea, M. Georgelin. Self-organized dendritic sidebranching in directional solidification : sidebranch coherence within uncorrelated bursts. Phys. Rev. E 80 : 031601 (2009)

* Propagation de fronts dans des écoulements structurés : La propagation d'un front dans un milieu structuré relève d'une problématique de transport anormal dont l'application emblématique est la combustion turbulente. Cependant, l'effet de la structure (ici une advection par un réseau de vortex) reste insuffisamment compris, même dans des situations laminaires. Pour l'étudier sans effet secondaire de la réaction sous-jacente au front, nous avons considéré une réaction auto-catalytique athermique en solution. La structure du milieu a été imposée par électro-convection sous forme d'un réseau de vortex contrarotatifs. La propagation du front s'est alors trouvée amplifiée, comme attendue, mais par un mécanisme à élucider.

Contacts : S. Bodea et A. Pocheau

Sélection de deux publications :

  • A. Pocheau, F. Harambat. Effective front propagation in steady cellular flows : a least time criterion. Phys. Rev. E 73 : 065304(R) (2006)
  • A. Pocheau, F. Harambat. Front propagation in a laminar cellular flow : shapes, velocities and least time criterion. Phys. Rev. E 77 : 036304 (2008)