Alexandre Petroff

Séminaire régulier
Environment Canada, Toronto

Les modèles de prévision de la qualité de l'air requièrent entre autres choses la connaissance du flux de particules se déposant sur la surface rugueuse de la terre. Ce flux depend de l'organisation des rugosités de la surface, de leur aérodynamique et des caractéristiques de l'aerosol. Un modele de transport et déposition a été développé afin de simuler le devenir de l'aerosol atmosphérique au sein d'un couvert vegetal. Differentes applications de ce modèle seront presentées et comparées a des données expérimentales existantes realisées en soufflerie et sur le terrain.