Jacques Prost

Séminaire régulier
ESPCI et Institut Curie, Paris

La dynamique cellulaire résulte en grande partie de l'interaction de trois composants cellulaires : les membranes phospholipidiques, le cytosquelette et les moteurs moléculaires. Je montrerai comment une description théorique directement inspirée des méthodes utilisées dans la description de la matière molle mais prenant en compte de manière explicite la consommation d'énergie permet de discuter de manière quantitative cette dynamique cellulaire. Je montrerai ensuite comment une généralisation de ce type de théorie permet de discuter des exemples simples de dynamique des tissus, comme la compétition de tissus pour un même espace.